Le prêt à taux zéro : ptz

Le Prêt à Taux Zéro ou PTZ, c’est un prêt aidé par l’État à destination des futurs propriétaire pour leur résidence principale selon certaines conditions. 

Les conditions du prêt à taux zéro

Le PTZ ou Prêt à Taux Zéro est un prêt sans intérêt, plafonné et soumis à conditions, destiné à financer :

  • Un bien neuf
  • Ancien avec travaux
  • Ou encore social

Il a été reconduit jusqu’au 31 décembre 2022. Le prêt doit financer un appartement faisant l’objet d’une résidence principale. Il est donc impératif d’y habiter au moins 8 mois par an et occuper le bien, un an maximum après l’achat. 

Ce financement est réservé aux primo-accédants ou aux ménages qui ne sont plus propriétaires depuis au moins deux ans (des exceptions existent toutefois sous certaines conditions). Le montant de l’enveloppe est conditionné au nombre de personnes vivant dans l’appartement, leurs revenus fiscaux, ainsi que la zone géographique où se situe la résidence.

Plafond des revenus en fonction de la zone et de la composition du foyer

Taille du ménage Zone A Zone B1 Zone B2 Zone C
1 personne
37 000€
30 000€
27 000€
24 000€
2 personnes
51 800€
42 000€
37 800€
33 600€
3 personnes
62 900€
51 000€
45 900€
40 800€
4 personnes
74 000€
60 000€
54 000€
48 000€
5 personnes
85 100€
69 000€
62 100€
55 200€
6 personnes
96 200€
78 000€
70 200€
62 400€
7 personnes
107 300€
87 000€
78 300€
69 600€
8 personnes et plus
118 400€
96 000€
86 400€
76 800€

La date officielle de prise en compte des revenus (de toutes les personnes qui compose le foyer fiscal) est celle qui correspond à l’émission de l’offre de prêt.

En 2021, les revenus N-2 seront pris en compte (revenus 2019) mais attention, à partir de 2022, le paradigme change en comptabilisant et considérant uniquement les 12 derniers mois. Il est à noter que le coût total de l’opération, divisé par 9, ne doit pas être supérieur à ces plafonds.

La Réunion qui se situe en zone B1 bénéficie du taux maximum de financement de 40 % , alors qu’il n’est que de 20 % en zone B2 et C, du coût total de l’opération. Il fait toutefois l’objet d’un plafonnement des montants.

Montant maximum autorisé en PTZ selon la zone et la composition du foyer

Taille du ménage Zone A Zone B1 Zone B2 Zone C
1 personne
150 000€
135 000€
110 000€
100 000€
2 personnes
210 000€
189 000€
154 000€
140 000€
3 personnes
255 000€
230 000€
187 000€
170 000€
4 personnes
300 000€
270 000€
220 000€
200 000€
5 personnes et plus
345 000€
311 000€
253 000€
230 000€

Les avantages du PTZ

Le fait de ne payer ni intérêts ni de frais, constitue une économie non négligeable et donc le premier des avantages.

 Vous bénéficiez également d’un différé de paiement de 5, 10 ou 15 ans. Concrètement, cet avantage vous permet de payer votre première mensualité de remboursement qu’après cette longue période.  

À l’issue de ce report de paiement, une durée de financement de 10, 12 ou 15 ans, en fonction des revenus considérés, sera proposée. Il serait donc judicieux de lisser votre prêt. Vous pourriez par exemple, mettre le paquet sur vos échéances de remboursement pendant le différé  du Prêt à Taux Zéro. Puis au déclenchement de ce dernier et de ses premiers remboursements, moduler à la baisse vos échéances initiales du prêt principal, en parfaite intelligence avec votre banque. 

Les contraintes

En cas de revente, de déménagement ou de location du bien, avant 6 ans, vous serez tenu de rembourser le PTZ en cours. Sauf exceptions et sous certaines conditions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page